L’Institut français du Luxembourg, en partenariat avec l’association Victor Hugo et l’Université du Luxembourg, recevra, le 17 mai 2017, Jean-Gabriel Ganascia, Professeur à l’Université Pierre et Marie Curie et Président du comité d’éthique du CNRS, pour une conférence intitulée

« De l’intelligence artificielle à la singularité technologique »

 

Résumé de la conférence

Vaporisation et migration de l’être sur une machine avant sa réintégration dans un corps d’emprunt robotisé puis sa conservation indéfinie… telles seraient, selon les chercheurs de l’université de la Singularité, les conséquences inéluctables du développement de l’intelligence artificielle. Comment souscrire à cette promesse d’immortalité ? Comment ne pas s’inquiéter d’un tel cataclysme qui adviendra nous dit-on à l’horizon de l’an 2045 ? Comment croire à de telles fariboles ?

Après avoir exposé les fondements de l’intelligence artificielle, discipline scientifique reconnue et étayée par des expérimentations reproductibles, nous montrerons que cette fable n’a pas de fondements tangibles et que l’on doit plutôt soupçonner, derrière ces prophéties, le fumet d’un nouvel opium des peuples.

Présentation du conférencier

Professeur d’informatique à l’Université Pierre et Marie Curie et membre senior de l’Institut Universitaire de France, Jean-Gabriel Ganascia poursuit ses recherches au LIP6 (Laboratoire d’Informatique de Paris VI) et au sein du Labex OBVIL qui fait collaborer son équipe avec les équipes de littérature de l’université Paris-Sorbonne. Spécialiste d’intelligence artificielle (EurAI Fellow), d’apprentissage machine et de fouille de données, ses recherches actuelles portent sur le versant littéraire des humanités numériques, sur la philosophie computationnelle et sur l’éthique des technologies de l’information et de la communication.

Jean-Gabriel Ganascia est aussi président du comité d’éthique du CNRS.

Au cours de sa carrière, il a publié plus de 350 articles dans les actes de conférences scientifiques, dans des livres scientifiques et dans des revues. Il est aussi l’auteur de plusieurs ouvrages destinés au grand public donc voici quelques références :

  • Ganascia J.-G., Le mythe de la Singularité : faut-il craindre l’intelligence artificielle ? éditions du Seuil, collection science ouverte, 2017.
  • Chapouthier G., Ganascia J.-G., Naccache L., Picq P., Que reste-t-il du propre de l’homme?, Les Presses de l’ENSTA, 2012
  • Ganascia J.-G., Voir et pouvoir: qui nous surveille? Éditions le pommier, 2009.
  • Ganascia J.-G., Idées reçues sur l’intelligence artificielle, Le cavalier bleu, 2007
  • Ganascia J.-G., Les sciences cognitives, Éditions le pommier, 2006
  • Ganascia J.-G., Gédéon ou les expérience extravagante d’un expérimentateur en chambre, Editions le pommier, collection Roman & Plus, 2002
  • Ganascia J.-G., 2001, l’odyssée de l’esprit– Flammarion (Collection essais) 1999.
  • Ganascia J.-G. – Le petit Trésor de l’informatique et des sciences de l’information– Flammarion 1998
  • Serres M., Farouky N.,Trésor des sciences – Flammarion 1997.
  • Ganascia J.-G.- L’intelligence artificielle.– Flammarion (Collection Dominos), 1993
  • Ganascia J.-G.- L’Âme Machine.– Éditions du Seuil, Collection Sciences Ouvertes, 1990

 

Date : 17 mai 2017, à 18h30

Lieu : Université du Luxembourg, Campus Kirchberg, salle Paul Feidert (6, rue Richard-Coudenhove-Kalergi, Luxembourg – parking gratuit à disposition)

Entrée libre. Réservation : scac-education@institutfrancais-luxembourg.lu

Bloquez cette date dès maintenant dans votre agenda du mois de mai !

 

Découvrez la présentation des deux derniers ouvrages de Jean-Gabriel Ganascia ci-dessous :dernier ouvrage de Jean-Gabriel Ganascia

 

 

Vous pouvez vous procurer ce dernier ouvrage en remplissant et en retournant aux éditions Le Cavalier bleu le Bon de commande