Dans le cadre du cycle de conférences  » Les enjeux de la psychothérapie », la Société luxembourgeoise de psychiatrie, pédopsychiatrie et psychothérapie et l’Institut français du Luxembourg, en collaboration avec l’Association d’enseignement post-universitaire, l’Institut de pensée systémique, la Société luxembourgeoise de psychologie,la Société luxembourgeoise des sciences médicales, l’Université du Luxembourg, Neimënster et les Rotondes, ont le plaisir de vous inviter à la conférence-débat :

« Tous hyperactifs ? »
par le psychiatre et psychanalyste français Patrick Landman

Présentation: Dr Paul Rauchs (psychiatre)
Discutants : Dr Hirsa Farghadani (médecin généraliste) et Dr Claudio Pignolini (pédopsychiatre)

Lieu : Université du Luxembourg, Campus Limpertsberg
Date: 9 juin 2016 à 20h.
Entrée libre.

Présentation du conférencier

Patrick Landman est Psychanalyste, Psychiatre, Pédopsychiatre, Juriste et Chercheur associé à l’Université Paris 7.
Ancien Président de la Convention Psychanalytique et d’Espace Analytique, il est l’auteur de :
– Freud, Les belles lettres, 1997
– Tristesse Business, Max Milo, 1993
– Marx, Lacan : l’acte révolutionnaire et l’acte analytique, avec Silvia Lippi, Erès, 2013
– Le refoulement, avec Gérard Pommier, Erès, 2014
– Tous Hyperactifs ?, Albin Michel, 2015

Présentation de la conférence-débat

Le TDA/H (Trouble déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité) est le trouble mental « à la mode ». Partout dans le monde occidental, sa prévalence augmente et va jusqu’à 20% des garçons de 7 à 17 ans dans certains états des États-Unis. Patrick Landman analysera les multiples raisons de cette « épidémie » qui n’épargne plus aucun pays.

Maladie biologique neuro-développementale pour les uns, pathologie sociale pour d’autres ou fourre-tout commode pour masquer les problèmes éducatifs et pédagogiques, le TDAH est peut-être paradigmatique des ambigüités du diagnostic psychiatrique à l’heure de la société hypermoderne et de ses impasses.