L’Institut français du Luxembourg est partenaire du projet Talking Things dans le cadre de la Biennale Design City, organisée par le Mudam en collaboration avec la ville de Luxembourg, du 27 avril au 22 mai 2016.

En collaboration avec les résidents et les commerçants de la rue de Strasbourg, l’agence française de Design Talking things participera à un projet de cohésion sociale, en donnant à cette rue, souvent déconsidérée, une nouvelle voix. En créant un journal, le charme de la rue, sa communauté multiculturelle et son histoire seront révélés.

Sans titre

 

Présentation du projet Talking Things

La rue de Strasbourg est réputée depuis de nombreuses années pour être problématique. En revanche, on oublie souvent la vie de quartier et les citoyens qui y habitent. Une école et une maison-relais, un centre sociétaire ainsi que de nombreux commerces attrayants y sont installés ce qui oblige deux mondes à se cotoyer en permanence.

Dans le cadre de Design City 2016, l’idée est de réussir à réunir tous les acteurs qu’abrite aujourd’hui la rue de strasbourg et d’effacer peu à peu les tensions palpables de ce quartier autour d’un projet de cohésion sociale.
Rue très sombre et douteuse la nuit mais dynamique et variée le jour, le projet consiste à comprendre les sentiments d’insécurité qui animent les habitants et à faire cohabiter les différents acteurs.
Grâce à des workshops et un dialogue avec les utilisateurs, le design pourrait tisser les liens qui manquent à l’harmonie de cette rue.

Talking Things est une agence française de design qui associe des savoir-faire en urbanisme, en design d’information et en conception de produit et/ou service pour développer des projets innovants. Talking Things s’appuie sur ces connaissances complémentaires afin de mieux accompagner ses partenaires culturels et industriels dans le développement de projets. L’agence explore les opportunités offertes par les contextes de projets, dans un souci constant : transformer une demande initiale en projet stratégique dans le paysage économique et culturel.

Présentation de la Biennale Design City

Conçue comme un laboratoire d’idées, s’intéressant à la question du design dans l’espace public et son intégration dans notre vie quotidienne, la Biennale Design City offre au public une palette d’événements et d’actions permettant de découvrir les différentes facettes du design.

Plateforme d’expérimentation, cette 4ème édition est placée sous le titre provocateur de design is (not) art. Elle interroge les liens existants entre le design et l’art et la place qu’occupent ces deux domaines dans une société «ultraconnectée ». Par le biais de quatre interventions urbaines, quatre expositions indoor, des conférences et des ateliers pédagogiques, Design City 2016 présente une palette d’événements riche et ambitieuse.

Après le Royal Aldringen et la Kinnékswiss, Design City 2016 investit le quartier de la gare. La rue de Strasbourg étant connue pour sa multiculturalité mais aussi accusée de réunir au sein d’un même quartier tous les péchés capitaux de la ville, l’objectif est de rebondir sur les actions déjà menées par la Ville de Luxembourg et de tisser des liens grâce à un projet de cohésion sociale. Dans la continuité de la rue de Strasbourg, Design City interviendra autour de la gare, porte d’entrée de la Ville de Luxembourg ainsi qu’à la passerelle qui mène au quartier de Bonnevoie.

Plus d’informations : http://www.mudam.lu/…/details/ex…/design-city-luxembourg-1/…

Programme : http://www.designcity.lu/2016/03/talking-things-3/