Le 5 Mars 2015, Hélène Ruiz Fabri, professeur de droit et directrice de l’Institut Max Planck de droit procédural, a reçu la Médaille d’argent du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS). Elle a été distinguée pour ses réalisations scientifiques dans les domaines du droit de l’OMC, du droit constitutionnel et sur la résolution de différends internationaux. La médaille d’argent lui rend hommage pour le développement de collaborations scientifiques améliorant l’ouverture du droit à d’autres sciences sociales.

Qui attribue la médaille ?

Le Centre National de Recherche Scientifique est un organisme public sous la responsabilité du Ministère français de l’Éducation et de la Recherche. Sa mission est d’évaluer et d’effectuer toutes les recherches capables de faire progresser les connaissances ainsi que d’apporter des avantages sociaux, culturels et économiques pour la société. Ses médailles distinguent des chercheurs qui sont reconnus au niveau national et international pour l’originalité, la qualité et l’importance de leurs travaux.

Qui est Hélène Ruiz Fabri ?

Hélène Ruiz Fabri a été nommée arbitre par l’Union Européenne sur les accords de libre-échange entre la République de Corée et l’Union Européenne, tout en enseignant à l’École de droit de la Sorbonne dont elle a été doyen pendant quatre ans.

Hélène Ruiz Fabri est diplômée en droit et sciences politiques et possède un doctorat de l’Université de Bordeaux. Avant de devenir directrice de l’Institut Max Planck en 2014, elle a été professeur de droit à la Sorbonne, directrice de l’Institut mixte de droit comparé et directrice du programme de Master 2 en droit économique international. Elle a également enseigné à l’Académie de droit européen (Florence) et à l’Académie de droit international (La Haye). Elle apporte aussi son expertise au Conseil de l’Europe en tant que conseillère juridique sur la ratification et la mise en œuvre de la Convention européenne des droits de l’homme dans les pays de l’Europe de l’Est, à l’administration française et à l’Organisation internationale de la francophonie en tant que consultante juridique sur la diversité culturelle.