La vidéo officielle du Salon  » Etudes et Carrières Benelux  » 2015 est enfin disponible ! 

 

Retrouvez la sur Institut français .TV : http://institutfrancais.tv/channel/videos/video/video-salon-etudes-et-carrieres-benelux-2015/

Ou encore sur YouTube: http://youtu.be/Qx6MT33W2os

 

Attractivité de la Marque France au Luxembourg !

 Succès confirmé de la 3ème édition du salon « Etudes et Carrières Benelux »

L’Institut français du Luxembourg, avec le soutien de l’Agence Campus France, de Business France, de la Chambre de Commerce du Luxembourg, de la Chambre française de Commerce et d’Industrie et du Cedies, a organisé la troisième édition du Salon « Etudes et Carrières Benelux » le 27 février, à la Chambre de Commerce du Luxembourg.

Ce salon, tant forum d’information qu’agence de recrutement, a montré une nouvelle fois l’expertise des établissements français d’Enseignement supérieur en matière de formations et d’insertion professionnelle des diplômés et permis de densifier le dialogue entre les entreprises et le monde académique.

Soutenu par le Député des Français du Benelux Philip Cordery,  il a permis aux jeunes luxembourgeois de mieux connaître l’offre française de formation supérieure, de comprendre les activités des entreprises, leurs besoins en matière de recrutement, de décrocher un stage, voire un premier emploi, et d’étoffer leur réseau professionnel au Luxembourg et en France.

 

1.       Un événement d’orientation active devenu incontournable

 Le Salon « Etudes et Carrières » a réuni dans les locaux de la Chambre de Commerce du Luxembourg  45 exposants : 24 établissements d’Enseignement supérieur, tant français que luxembourgeois, et 16 entreprises, auxquels s’ajoutaient 5 stands institutionnels (Institut Français du Luxembourg, Campus France, Business France, Cedies, Chambre de Commerce du Luxembourg). 

L’agencement du salon en  trois espaces ouverts de rencontre a été maintenu :

–   un espace « études » où  les étudiants pouvaient s’informer auprès des universités et grande écoles sur les parcours en France, les doubles diplômes, les modalités d’inscription et les débouchés professionnels.

 – un espace « carrières » où les entreprises installées au Luxembourg accueillaient les étudiants dans un cadre personnalisé pour présenter leur offre de stages et d’emplois au Luxembourg. Une autre salle était également à disposition pour des entretiens plus privés.

– un espace « conférences »  où des spécialistes des études supérieures et de l’insertion professionnelle en France et au Luxembourg eurent à cœur d’échanger leur savoir-faire et leurs connaissances avec le public présent. Une présentation des études en France et des missions de Campus France, une séance d’information admission post-bac, une présentation du volontariat international étaient au programme.

Le nombre croissant d’établissements d’Enseignement supérieur, la mobilisation d’entreprises de premier plan confirment l’intérêt de cette formule inédite au Luxembourg. L’opération a permis aux lycéens, étudiants et jeunes diplômés de rencontrer le fleuron de l’Enseignement supérieur français aux côtés des principaux acteurs du marché de l’emploi au Luxembourg. Près de 400 visiteurs sont venus rencontrer les différents participants.

 Le tiers de l’effectif des établissements était composé par les écoles de commerce. Il convient ici de rappeler que les études en management, gestion, finance et droit sont les plus prisées d’après les statistiques réalisées auprès des jeunes lors de nos événements promotionnels (Foire de l’étudiant, séances d’information…).

 La délégation française était composée des établissements suivants : HEC, EDHEC, ESSEC, ESC Troyes, ESITC, ICAM Lille, Supinfo, IFA,  Grenoble Business School, IMC Artemys, ICN Business School, Lycée Alfred Mézières de Longwy, Esmod, Le Cordon Bleu, Lycée professionnel de la Salle Metz, Lycée Saint André d’Ottange, Université franco-allemande,  Université de Lorraine, France International Graduate Schools. A leurs côtés étaient également présents des établissements belges et luxembourgeois de formation initiale et continue : United Business Institutes (UBI Brussels), Université du Luxembourg, Lycée Classique d’Echternach, Lycée technique des arts et métiers et Ecole de commerce et de gestion, qui proposent tous deux des BTS. 

 Les représentants des ressources humaines et/ou du marketing des entreprises participantes ont tenu des stands et accordé des entretiens aux étudiants et diplômés pendant toute la durée du Salon. 16 entreprises ont accepté notre invitation, parmi les plus gros employeurs au Luxembourg : Luxair, Compass Tralux, BGL BNP Paribas, Rotarex SA, Altran, Testa RH, InTech, Kurt Salmon, Enovos, Telindus, Société générale, Brand Marketing International, Alan Allman Associates, ACT’M Advisors, Sorinfa.

 Cette année, la mise à disposition d’un stand a donné la possibilité à Business France de communiquer sur la fusion d’Ubifrance et de l’AFII, d’informer sur ses missions et de présenter le volontariat international en entreprise.

 

2.       Un forum d’orientation et d’insertion professionnelle pour préparer la jeune génération aux défis de demain

 Dans l’« Espace Carrières » les étudiants ont rencontré les représentants des entreprises (sur le modèle du « speednet working »). Un module de prise de rendez-vous  (http://benelux.edufair.org/students ) a été mis en ligne pour que les étudiants, jeunes diplômés et demandeurs d’emplois y déposent leur CV et rencontrent les entreprises au cours de rendez-vous personnalisés lors de la journée du 27 février.  Plus de 100 rendez-vous ont ainsi été organisés.

Les entreprises ont également participé à l’orientation active des lycéens et étudiants en les informant des formations les plus adaptées au marché luxembourgeois de l’emploi. Les diplômes délivrés par les facultés de droit et par les écoles françaises de management et d’ingénieurs sont en effet plébiscités par les entreprises. Le secteur tertiaire est celui qui recrute le plus, principalement dans la sphère financière et le service aux entreprises. Les juristes et les experts comptables sont également très recherchés.  Les secteurs des assurances, des industries de pointe, du tourisme et de la restauration offrent aussi de nombreuses opportunités, sans oublier le secteur du net qui affiche un potentiel de croissance incroyable.

Toutes ont salué l’excellence des candidats reçus, ce qui distingue, d’après les représentants des ressources humaines, ce salon d’autres événements de recrutement grand public.

Devant leur succès l’année passée et pour satisfaire à la demande, trois ateliers CV et lettre de motivation furent au cours de cette journée organisés, ils ont réuni près de 70 participants. Les candidats ont notamment pu apprendre à réaliser un CV web 2.0 et un CV européen.

 3.       Une vitrine pour présenter la marque France

La cérémonie inaugurale a eu lieu à 9H en présence de tous les partenaires et exposants.

L’ouverture aux lycéens n’a eu lieu qu’à partir de 10h00, laissant le début de la matinée pour des présentions sur l’attractivité et les atouts de la France et de la French Tech à destination des représentants des entreprises ; et pour des rencontres entre les établissements et les entreprises dans l’optique de nouer des partenariats sur le long de terme et de développer le placement de stagiaires de ces établissements au Luxembourg. Cette stratégie gagnant/gagnant a été fortement appréciée.

Une présentation La France au Luxembourg : Préparons nos jeunes aux défis de demain, par la Directrice de l’Institut français du Luxembourg,a mis en lumière la marque France, tout en insistant sur les enjeux d’un tel salon : tisser des liens, ouverture internationale des écoles et répondre aux besoins du marché luxembourgeois de l’emploi.  Elle fut suivie d’une présentation de Business France sur l’attractivité et les investissements en France.

 

 4.       Forte mobilisation des partenaires et large couverture médiatique

Une vaste campagne de communication a été menée en amont afin d’assurer une large visibilité à cet événement. Cette dernière a bénéficié du soutien des partenaires, des médias, du Ministère luxembourgeois de l’Education nationale, des établissements d’enseignement supérieur, révélant ainsi la pertinence d’un tel événement au Luxembourg.

Des affiches et des flyers  avec flash code ont été distribués dans les établissements secondaires et les lieux fréquentés de la ville de Luxembourg (bibliothèques, librairies, enseignes de restauration rapide…). 500 guides du salon ont été distribués aux visiteurs.

Nos partenaires ont relayé aussi abondamment l’information, tout comme l’Université du Luxembourg, l’Université de Lorraine et de la Grande Région.

Le communiqué de presse a été relayé par près de 35 portails internet, tant luxembourgeois que lorrains et français, par 6 publications dans la presse locale et spécialisée (cf. en pièce jointe une revue de presse), deux interview et plusieurs annonces à la radio. Le journal L’Essentiel, quotidien le plus lu au Luxembourg (201 000 lecteurs/ jour) a consacré deux articles au salon le jour de l’événement. L’ADEM, l’agence pour l’emploi au Luxembourg, a affiché pendant un mois le communiqué du Salon sur la première page de son portail internet.  De nombreux réseaux sociaux (pages Facebook, Twitter et Linkedin) ont également partagé l’information.